CYRA SEKE FEMME BATTANTE DE 2019

ADRESSE FORTE DE *CYRA YVETTE PADONOU-SÉKÉ* AUX FEMMES APRÈS SA DISTINCTION COMME FEMME BATTANTE DE L’ANNÉE 2019 AU BÉNIN Cette distinction que je viens de recevoir, je la dédie d’abord à ma maman, cette femme amazone qui m’a touché inspirée ; ensuite aux femmes, à mes sœurs et mamans du Bénin, d’Afrique et enfin aux braves femmes du monde entier. Dans cet ordre d’idées, je vous invite à avoir une pensée pour toutes celles qui souffrent, pour les femmes et jeunes filles confrontées aux affres de la guerre, aux violences multiformes. Une pensée sincère aux femmes qui vivent au jour le jour, souffrant des exactions, pleurant de ne pouvoir trouver de la nourriture pour leurs enfants, angoissées pour l’avenir de leurs familles. Dans mes différentes tournées relatives à mes activités, j’ai vu le regard triste de ces femmes, surtout dans les zones rurales de notre pays. J’ai également une pensée spéciale pour les religieuses et autres associations à caractère humanitaire qui se dévouent sans compter pour alléger le quotidien de ces femmes tout en partageant les difficultés de leur existence à travers les dons, les sensibilisations, les secours, les prises en charge, les aides,…. Par ailleurs, chères sœurs, je voudrais vous dire que la femme ne doit pas être repliée sur elle-même mais doit s’affirmer comme partie intégrante d’un monde en mouvement, un monde en plein essor et qui a besoin de notre militantisme absolu. C’est pourquoi, j’invite les autorités à divers niveaux à élargir la considération de la femme à une femme vivant dans un monde ouvert sur toutes les problématiques contemporaines mais avec sa caractéristique de femme responsable, capable d’exploit, mieux dotée d’esprit d’abnégation pour apporter sa contribution à la transformation de la nation. Ce trophée est la preuve que les femmes béninoises et celles du continent africain sont des femmes battantes ou carrément l’exemple d’une étoile filante. Plus encore, elles incarnent à mes yeux dans le contexte actuel, mémoire de la Vénus Hottentote, cette brave femme africaine symbole de courage et de témérité dans l’histoire des peuples autochtones d’Afrique lors des luttes anti-esclavagiste. Enfin, je voudrais particulièrement exprimer mon admiration aux autres femmes amazones, battantes et dire également merci à l’Ong “ Foyers sacrés” et sa présidente Johannes Fanou Quenum, qui s’emploient au quotidien à la construction d’un monde pourvu de paix et d’harmonie, surtout au sein des foyers conjugaux. Aimer suffit à tout!!! https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2254444177988870&id=967670689999565&sfnsn=mo

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *